Comment ça pousse ?

NOTRE CACAO : COMMENT IL POUSSE ?

1. Biodiversidad del cacaotal

Le cacaoyer, cacaotier ou cacao, est un arbre endémique de l’Amérique latine et sa distribution géographique s’étend de l’Amérique du sud jusqu’à la moitié sud du Mexique. Le cacao, que nous importons, provient de la région du Soconusco, dans l’état du Chiapas, au sud du Mexique. Cette région au climat tropical, chaud et humide, présente les conditions idéales pour la culture du cacao : 35°C, des précipitations abondantes (2 000 mm à l’année), une humidité relative de 85%, une saison sèche peu marquée, un sol drainé mais humide riche en éléments nutritifs et une altitude inférieure à 1 000 m. Les cultures se réalisent sur des sols volcaniques fertiles, à l’ombre des grands arbres, dans des forêts mayas millénaires aux écosystèmes diversifiés. Ainsi, une plantation de cacaotiers est entourée de grands arbres appartenant pour la plupart, à la famille des légumineuses.

HPIM9474

Ces derniers leurs assurent, une protection contre les rayonnements solaires par leur feuillage et fournissent de l’azote par la décomposition de leur matière organique.

Le nom scientifique du cacaoyer est : Theobroma cacao. Il tient son origine du grec ancien et signifie « la nourriture des dieux ». Les deux variétés de cacaotiers dominantes dans la région du Soconusco sont le Criollo et le Forastero. On retrouve également quelques variétés hybrides.Les graines ou fèves de cacao, se situent à l’intérieur du fruit, appelé la cabosse, qui lui, provient de la transformation d’une ancienne fleur fécondée.

Les techniques culturales du cacao sont les mêmes que celles des anciens Mayas.

Les graines sont semées par l’homme, dans une forêt dominées par les légumineuses. Les graines germent très rapidement, en raison de leur potentiel germinatif très court qui dure 1 à 2 semaines.

Il faut attendre au minimum trois années pour que l’arbre produise des fruits. Par la suite, le cacaotier présentera des feuilles, des fleurs et des fruits tout au long de l’année. Il atteint son plein rendement en 6-7 ans et peut vivre jusqu’à 40 ans.

HPIM9459
HPIM9428

Les fleurs se développent directement sur le tronc et les branches les plus robustes de l’arbre. La dissémination des graines ne peut pas être assurée par le fruit lui-même. En effet, la cabosse ne présente pas de mécanisme de déhiscence. Par-conséquent, ce sont les animaux, tels que les singes et les écureuils, qui en consommant le mucilage, cette pulpe blanche et sucrée entourant les graines, permettent la dispersion des fèves à travers la forêt. Cependant, en contexte cultural, c’est l’homme qui assure lui-même la dissémination des graines. Les cabosses atteignent leur maturité en 4 à 6 mois ; ce qui permet deux récoltes par an, au printemps et à l’automne.

Quelques chiffres :
– Pour chaque arbre, on compte entre 170 et 290 cabosses par an.
– Une cabosse contient en moyenne 40 fèves.
– A partir de 20 cabosses, on peut obtenir 1 kg de cacao.